A la uneActus Monde

Déclaration de Glasgow : un appel mondial à la mobilisation d’urgence pour une décennie d’action climatique dans le tourisme

En prévision de la COP26, deux séances d’information, qui ont eu lieu le 21 septembre 2021, ont été consacrées à la Déclaration de Glasgow sur l’action climatique dans le tourisme. Cette Déclaration est le résultat de la collaboration d’un groupe d’organisations de premier plan. Elle enjoint toutes les parties prenantes de s’engager de toute urgence dans une décennie d’action climatique dans le tourisme.

Ainsi, les signataires de la Déclaration de Glasgow sur l’action climatique dans le tourisme s’engagent à agir pour accélérer l’action climatique afin de réduire au moins de moitié les émissions mondiales du tourisme ces 10 prochaines années et les réduire à zéro le plus tôt possible avant 2050. À cette occasion, le Secrétaire général de l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), Zurab Pololikashvili, a déclaré : « nous sommes tous conscients que le tourisme a un rôle important à jouer. Il est très vulnérable aux changements climatiques, et a sa part dans les émissions de gaz à effet de serre, tout en étant bien placé pour contribuer aux efforts dadaptation. Mais aucune organisation, à elle seule, ne peut sen charger. Cest ensemble quil nous faut oeuvrer, et de toute urgence, dans le cadre dune démarche cohérente de lensemble du secteur pour accélérer les changements. Jencourage donc les parties prenantes du tourisme à souscrire la Déclaration de Glasgow sur laction climatique dans le tourisme. »

De son côté, Jeremy Smith, le cofondateur de ‘Tourism Declares a Climate Emergency’, a expliqué : « dans le tourisme, chacun a un rôle à jouer face à lurgence climatique. Le moment est venu, pour les grands acteurs de notre secteur, dunir leurs forces pour accélérer laction climatique – depuis les compagnies aériennes, hôtels, sociétés de croisières, de ferry, de transport ferroviaire et routier, jusquaux opérateurs et agents, organismes gouvernementaux et acteurs institutionnels, associations, consortiums, bailleurs de fonds et institutions financières, et les milieux universitaires. Il est crucial de travailler tous ensemble, maintenant, à la transformation du tourisme et de son impact sur le climat, sa compétitivité, sa durabilité et sa résilience. »

Par ailleurs, la déclaration sera présentée officiellement à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques au mois de novembre (COP26). Le texte est public depuis le 21 septembre. Les signataires intéressés peuvent se faire connaître à partir de début octobre pour être partenaires du lancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page