A la uneActus Monde

Classement financier des groupes hôteliers: entre le début 2020 et la mi-2021, une révolution !

MKG Consulting vient de dévoiler son classement financier des groupes hôteliers et annonce une révolution . « Une révolution, cest à la fois des changements majeurs apportant un bouleversement de lordre établi, et un tour complet ramenant au point de départ : ces deux dynamiques sont exactement celles que lhospitality a traversé ces derniers mois », déclare MKG Consulting.

En effet, la crise du Covid-19 a bousculé la hiérarchie économique des groupes hôteliers et leurs finances. Certains acteurs chinois ont commencé à se rétablir sur la seconde moitié de 2020 et sont ainsi montés en puissance, provoquant un changement des rapports de force. Cette remise en jambe précoce s’explique notamment par la temporalité de la crise sanitaire et la reprise bien plus rapide du voyage en Chine, d’autant plus que le pays reste en général assez peu exposé à la demande des clientèles internationales.

De leur côté, les occidentaux ont réussi l’exploit de retrouver des valorisations proches de l’avant-crise. Entre stratégies innovantes et réserves financières, ils restent solides mais devront composer avec de nouveaux acteurs redoutables.

Dans le détail, le leader Marriott conserve son titre, aussi bien en termes de chambres (1,4 million dans le monde), de profitabilité (1,1 milliard de $ d’EBITDA ajusté en 2020) que de valeur d’entreprise (supérieure à 57 milliards de $ en juin 2021). Le vice-champion est aussi américain : Hilton, avec une valeur d’entreprise de presque 45 milliards de $ et un parc de plus d’un million de chambres en 2020.

Au classement en valeur financière, le groupe chinois Huazhu grimpe au troisième rang, devant IHG et Jin Jiang. En effet, tandis qu’Accor a perdu un quart de sa valeur d’entreprise sur l’année 2020 (le leader français est d’ailleurs sorti du CAC40), celle de Huazhu a augmenté de plus de moitié. Sur la même lignée, Jin Jiang se hisse en 5ème position, passant en 2020 devant les américains Hyatt, Wyndham et Choice et tout récemment début 2021 devant le français Accor. À la mi-2021, sa valeur s’approche ainsi des 13 milliards de dollars.

Dans ce contexte particulier, les groupes ont inéluctablement été contraints de faire une revue de coûts, notamment en réduisant les effectifs portés par les groupes, au siège et dans les hôtels qu’ils gèrent en propriété (très peu aujourd’hui) ou en management. Les opérateurs américains et européens ont en général connu une baisse des effectifs entre 10% et 37%, réalisant des économies significatives. Ces dernières ont été particulièrement fortes chez Marriott, Wyndham et Hyatt, tandis que Jin Jiang et IHG ont joué la carte de la rétention des forces en limitant les reculs d’effectifs au siège. Accor, Hilton and Choice Hotels ont adopté une stratégie équilibrée entre ces deux approches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page