A la uneActus Monde

Reprise du tourisme accélérée dans de nombreuses régions du monde, mais encore en-deçà des niveaux pré-pandémiques

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) vient de publier son dernier baromètre fin juillet 2022, où l’on peut apprendre que le tourisme international continue de montrer les signes d’une reprise forte et régulière après l’impact de la pandémie, en dépit de défis économiques et géopolitiques toujours plus grands.

L’OMT indique que, durant les cinq premiers mois de l’année en cours, le tourisme international a enregistré près de 250 millions d’arrivées. L’Europe est le continent ayant enregistré les plus forts résultats lors de cette période. En effet, ce dernier a vu ses arrivées internationales multipliées par 4 par rapport à la même période en 2021. Pour ce qui est de l’Afrique et du Moyen-Orient, une forte croissance a été observée, respectivement de +156 % et +157 %. Toutefois, ce rebond important se mesure à la faiblesse des résultats de 2021. Comparées à 2019, les arrivées restent globalement inférieures.

Zurab Pololikashvili, déclare à ce sujet : « la reprise du tourisme s’est accélérée dans de nombreuses régions du monde, surmontant les obstacles sur son chemin. Ceci dit, il est important de rester prudent face aux vents économiques contraires et aux défis géopolitiques susceptibles d’impacter le secteur d’ici à 2022 et au-delà. »

Pour ce qui est des recettes touristiques internationales dans les destinations, un nombre croissant de pays ont entièrement récupéré leur niveau d’avant la pandémie, notamment le Portugal, la Croatie, le Mexique ou encore la Turquie.

En dernier lieu, selon les scénarios prospectifs de l’OMT publiés en mai 2022, les arrivées internationales devraient atteindre en 2022 55 % à 70 % des niveaux antérieurs à la pandémie. Ces résultats dépendent de l’évolution de la situation, principalement de celle des restrictions de voyage, de l’inflation en cours, notamment des prix élevés de l’énergie, et de la situation économique générale, de l’évolution de la guerre en Ukraine, ainsi que de la situation sanitaire liée à la pandémie. Des défis plus récents, tels que la pénurie de personnel, la forte congestion des aéroports et les retards et annulations de vols, pourraient aussi avoir un impact sur les chiffres du tourisme international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page